Bloovee

Peut-on obtenir un leasing avec 40 000 km par an ?

leasing 40 000 km

Le leasing est très demandé par les Français qui y voient une formule de remplacement du traditionnel crédit auto bien plus souple et intéressante. Et le succès de cette formule de location tend à prouver qu’ils ont raison. Il reste néanmoins des interrogations sur cette nouvelle manière de financer sa voiture, à commencer par savoir s’il est possible d’obtenir un leasing avec 40 000 km ?

Les bases du leasing

Le leasing se scinde en deux solutions de location. Il est possible de faire une LLD, soit une Location Longue Durée. Contre une mensualité fixe, vous louez la voiture pour un kilométrage donné et sur un nombre d’années défini. Tous les frais secondaires comme l’assurance et l’entretien sont inclus à la mensualité. Vous roulez ainsi avec un véhicule parfaitement entretenu et renouvelé à chaque fois que vous êtes au bout de votre LLD, un contrat se signant pour une durée comprise entre 2 et 5 ans. Cette solution de LLD permet de louer le véhicule pour 40 000 km par an. C’est même une solution avantageuse puisque tous les frais d’entretien et d’usure sont déjà inclus.

Il existe aussi la LOA, Location avec Option d’Achat. Cette technique permet aussi un leasing à 40 000 km annuels. Si l’on paye sa mensualité en fonction du kilométrage annuel, le but de la LOA est surtout d’acheter le véhicule en fin de contrat  afin d’amortir les loyers déjà payés ainsi que le premier loyer majoré.

Le leasing sur du neuf

Faire un leasing, et tout particulièrement une LLD, sur 40 000 kms annuels est facile. Il suffit de passer commande auprès de votre concessionnaire, banque ou d’une autre société spécialisée en leasing. Sur cette distance il est primordial d’avoir une vision juste de votre kilométrage annuel. Si vous parcourez plus que l’autorise le contrat,vous devrez payer les kilomètres supplémentaires, un surcoût de l’ordre de 5 à 20 centimes d’euros par km parcouru. Lorsque l’on prévoit 40 000 à l’année, on est déjà un gros rouleur et dépasser cette fourchette peut vite devenir problématique. Dans l’autre sens, il serait dommage de payer pour un maximum de 40 000 km annuel si c’est pour en parcourir 30 000. Il faut bien comprendre que la distance fait une bonne partie du coût de la mensualité. D’où l’intérêt de viser juste.

Estimer son loyer, pas seulement une question de km

Sur  cette grosse distance, vous aurez du mal à trouver des véhicules en transfert de leasing. Il est donc primordial d’estimer correctement votre location. S’il y a la distance, il y  aussi les km hors contrat, les garanties de l’assurance, le premier loyer majoré ou le dépôt de garantie et d’autres points encore. Ce n’est qu’à partir de toutes ces informations que vous ferez une estimation juste.